Le stade du Schossberg a été inauguré le 30 septembre 1923 à l’occasion d’une rencontre amicale entre l’Union sportive de Forbach et le Club français de Paris (2-2) devant plus de 3 000 personnes enthousiastes.

Les frais de construction s’élevaient à 376 000 francs or et furent remboursés en 1939, juste avant la Seconde Guerre mondiale. Le stade, tout comme la ville, a énormément souffert pendant les 118 jours de combat. Il fut remis en état et le 17 mai 1953, l’équipe de Lorraine battait celle de Sarre 4 à 1.

Le lundi de Pâques 1957, le club local bat devant 7 114 spectateurs le Stade de Reims et allait se lancer dans l’aventure professionnelle (de 1957 à 1966). Pour la première saison, la plus belle, 9 753 assistent à un choc entre les leaders après sept journées (Forbach et les Girondins de Bordeaux) (0 à 0) et l’USF manquera finalement la montée en 1re division pour un point.

Le stade sera par la suite doté de sa tribune d’honneur actuelle et d’un système d’éclairage. Il ne vibre plus que pour la Coupe de France et dispose à présent d’une capacité de 5 400 places.

Le stade du Schlossberg n’est pas réservé au football. Il dispose d’une piste d’athlétisme et est également utilisé tous les ans pour le meeting international d’athlétisme de Forbach.